Catégories
Le mot du curé

Repartir du Christ

Chers amis,

Sous le soleil de septembre, nous avons la joie de démarrer une nouvelle année.

D’abord, il y a les évolutions de mission. Je voudrais dire un grand merci à Annie Moncorgé qui a achevé son service de Laïque en Mission Ecclésiale le 31 août. Grâce au patient travail d’Annie, le Caté est désormais bien organisé pour accompagner les enfants dans la découverte de Jésus. Annie — et son mari Jean-Luc — continuent à servir dans notre paroisse au sein de l’Assemblée de prière du lundi soir. Depuis le 1er septembre, Corine Loisil assume la responsabilité du Caté au sein de notre Ensemble paroissial. Merci à elle d’avoir accepté cette mission exigeante pour laquelle elle entame un processus de formation de plusieurs années.

Nous sommes aussi dans la joie du beau démarrage du Patronage St Jacques grâce au magnifique travail effectué par Dominique Kaiser, présidente, Théophane Saunier, directeur et Père Jean- Christophe. Le patronage a fonctionné cinq semaines durant cet été : depuis la rentrée scolaire, il ouvre en périscolaire les soirs de semaine (et toute la journée le mercredi). Il sera aussi ouvert durant les deux semaines des vacances de la Toussaint. Je le redis avec simplicité : nous avons besoin de toutes les bonnes volontés pour aider à accueillir les enfants toujours plus nombreux qui frappent à la porte du Patronage. N’hésitez pas à en parler avec Théophane ou le père Jean-Christophe.

Mais, cette rentrée est aussi marquée par une actualité douloureuse qui fait éclater au grand jour le péché de certains pasteurs de l’Église. Légitimement, cette actualité nous blesse et nous interroge. Comment réagir ? Selon Mgr Michel Aupetit le nouvel Archevêque de Paris, « aujourd’hui l’Église est frappée parce que le Seigneur lui demande de se convertir. Quand le péché est révélé, ce n’est pas pour humilier, c’est pour faire revenir le cœur vers Dieu comme le montre toute l’histoire de la Bible depuis l’Exode jusqu’à l’Exil à Babylone… cette croix que le Seigneur nous inflige ne révèle le péché que pour permettre une conversion radicale. ». Voilà l’enjeu pour nous pasteurs de l’Église, mais aussi pour chaque chrétien : se convertir, se tourner d’une manière renouvelée et plus profonde vers le Christ. Pour mieux « repartir du Christ », durant cette année pastorale, nous aurons l’occasion de vivre des temps de pénitence et de jeûne pour nous humilier devant le Seigneur. Nous aurons aussi à cœur de nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu en petits groupes fraternels. À suivre.

Bonne rentrée à tous !

Père Yves+